Simplifier pour durer

Icône

Le développement durable simplifié

Combattre l’ennemi: les journaux gratuits

Moi qui prends le train tous les jours, je suis confronté à un véritable fléau: les journaux gratuits! Au moins 3 voyageurs sur 4 en lisent un. Un fléau, oui, pour plusieurs raisons. Bien sûr, pour le niveau rarement très élevé du traitement de l’information: il est rare que l’on y trouve un regard critique sur quoi que ce soit. Et évidemment pour la quantité monstrueuse de déchêts que cela engendre.

Pour essayer de réduire votre impact, je vous propose 4 mesures simples à entreprendre.

  • Ne vous servez pas dans les caissettes. SI vous voulez lire un de ces journaux, prenez-en un qui a déjà été lu et abandonné dans le train, le bus, à la cafétéria de votre entreprise ou de votre école.
  • Après avoir lu le journal, remettez-le dans une caissette. Quelqu’un d’autre le lira également. Ca peut paraître anodin, mais si tout le monde le faisait, les éditeurs de ces journaux en imprimeraient assurément moins.journaux
  • Réduisez votre consommation pas à pas. Si vous avez l’habitude de lire votre journal gratuit régulièrement, commencez une « cure de désintoxication »! Fixez-vous pendant 3 semaines de ne lire le journal que 4 fois dans la semaine. Les 3 semaines suivantes, descendez à 3 fois, puis 2, et ainsi de suite.
  • Abandonnez complètement la lecture de ce genre de journaux. De toute façon, vous allez relire ces mêmes informations, ces mêmes dépêches sur internet une fois arrivé sur votre lieu de travail. Pourquoi ne pas lire les versions online de journaux plus intéressants, du moment où vous allumez de toute façon votre ordinateur? Pour ma part, je consulte volontiers le site du Temps, de Rue89 et celui du Monde Diplomatique.

En définitive, le mot d’ordre est : « réduisez, réduisez, réduisez ». Mais vous l’aviez compris, non?

Classé dans:Consommation

2 Responses

  1. Yann Graf dit :

    Les infos du 20Min sont aussi disponible sur le Iphone, pour les autres smartphone je ne sais pas. Une application est aussi disponible pour le Matin Orange… Il faut encore vouloir les lire.
    Reste à voir jusqu’où les versions numériques sont moins gourmandes en énergie.

    Pour ma part, je les remets presque à chaque fois dans la caissette. Et comme j’ai tendence à prendre les 4 exemplaires qui étaient déjà sur la banquette…

  2. Julien dit :

    J’ai hésité à inclure la possibilité de lire le journal sur smartphone, ne sachant effectivement pas si cela avait vraiment moins d’impact que de lire une version papier.
    Par contre, pour ce qui est de lire sur l’ordinateur, je pars du principe que celui-ci est de toute façon allumé dès l’arrivée au boulot, et que ça n’entraîne pas de consommation supplémentaire. Mais ce principe est peut-être inexact…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Twitter

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
%d blogueurs aiment cette page :