Simplifier pour durer

Icône

Le développement durable simplifié

« Consommation 0 », quelques pistes…

J’ai décidé de tenter une expérience pour le mois d’avril: ne rien consommer! Et j’ai besoin de vous…

Bien sûr, il ne s’agit pas pour moi de jeûner pendant 30 jours, ou de vivre sans électricité. Ce que j’aimerais faire, c’est de partir d’une base qui serait « ce que je suis obligé de consommer » et de ne rien consommer d’autre. Il s’agit bien évidemment d’une expérience quelque peu « extrême » et je n’envisage pas d’en faire un mode de vie par la suite. Mais par contre, je pense que ça peut être tout à fait intéressant pour identifier des domaines dans lesquels il est possible de réduire ou supprimer sa consommation sans porter atteinte à sa qualité de vie.

La raison pour laquelle j’ai besoin de vous, c’est pour établir ce qui fait partie de ce fameux « ce que je suis obligé de consommer » et ce qui n’en fait pas partie. Selon moi, une première liste non-exhaustive de ce que je ne pourrais pas éviter de payer/consommer serait la suivante:

  • Le loyer avec les charges, la facture de téléphone et celle d’internet, et les assurances.
  • L’abonnement pour les transports publics.
  • Les repas de midi au travail, et de manière plus générale la nourriture pour le petit-déjeûner, le dîner et le souper.
  • Les produits d’hygiène corporelle tels que savon ou dentifrice.
  • Les produits pour le ménage: vaisselle, lessive, etc.

Il existe aussi des dépenses non-vitales, mais que je ne vais pas pouvoir éviter:

  • Les cadeaux d’anniversaire (non-vital, vraiment?).
  • Mon abonnement à la location de dvd par poste, que je ne vais pas résilier pour un mois.

Enfin, les dépenses qui soulèvent chez moi des questions, et c’est là que vous intervenez!

  • Les habits. Je ne vais pas aller travailler nu, mais ai-je besoin d’en acheter de nouveaux?
  • Les loisirs. C’est le propre de l’homme, mais pas vraiment vital non plus.
  • Les repas « intermédiaires »: 10h00, goûter, etc. Pas vitaux non plus, mais parfois nécessaires. Que faire?
  • L’essence pour mon vieux scooter! Pour atteindre les endroits inaccessibles en transports publics.
  • Les dépenses liées à l’aspect social: boire un verre avec des amis, etc.
  • Et sans doutes bien d’autres, qui viendront en cours de route.

Qu’en pensez-vous?

Classé dans:Consommation, Minimaliste

28 Responses

  1. Alban dit :

    C’est une super idée ! Voir ce que tu sortir de cette expérience devrait t’ammener (et nous avec, si tu partages tes impressions) à considérer avec plus de recul ce que l’on consomme et qui n’est pas indispensable.

    Sur l’aspect social, il est tout à fait possible de sortir le soir sans rien consommer du tout. Je l’ai fait et vu faire très souvent.

    Tes amis te poseront des questions, ce qui te donnera sûrement l’occasion de leur expliquer ta démarche. Je suis sûr que plutôt que d’être gênant, cela donnera lieu à des discussions intéressantes.

    Pour les repas intermédiaire, il te suffit de manger moins lors des repas « normaux », et de garder un peu à manger pour les repas intermédiaires. Non seulement cela revient au même pour la quantité de nourriture, mais en plus il paraît que c’est plus sain d’étaler les repas en 4, 5 ou 6 petits repas par jour.

    Quand aux loisirs, il y en a beaucoup qui ne demandent aucune dépense : une marche en ville ou dans la nature, un jogging, un foot avec des amis etc.

    Bon mois sans conso et tient nous au courant!

  2. Jean-Philippe dit :

    Bravo pour ton initiative ! Tu fais bien de te préparer à l’avance. Je vais te suivre de près en avril.😉

  3. Cyrille dit :

    Hello Julien,
    vraiment une bonne idée.
    Si tu souhaites partager cette expérience sur consommerdurable, je suis vraiment preneur. Je pense que cela peut aussi intéresser les lecteurs de consommerdurable.
    Il n’y a pas d’obligation non plus😉

    -concernant les repas intermédiaires, il faut voir si ces derniers sont nécessaires ou non. Ils sont parfois nécessaires (travaux physiques, goûter de convivialité au travail). Dans ce cas, il ne faut pas s’en priver je pense, mais peut être essayer d’incorporer des denrées produites localement dans ses goûter ou encore des produits issus du commerce équitable.

    -concernant les dépenses liées à l’aspect social, aux sorties, pour moi, elles ne doivent pas être supprimées. Elles contribuent vraiment à l’épanouissement de l’être humain. Boire un verre avec des amis, voir un spectacle, c’est essentiel.
    La encore, il est peut être possible de réorienter les sorties vers des spectacles vivants, dans des lieux qui servent des produits locaux ou solidaires… Cela n’empêche pas de réaliser des sorties entre amis qui ne coûtent rien.

    -l’essence du scooter.
    Je pense qu’elle peut être supprimée sans difficulté surtout en Suisse ou le réseau de chemin de fer ou de bus est particulièrement développé. Il suffit de remplacer le scooter par un vélo.

  4. Julien dit :

    Merci à tous trois pour vos encouragements et conseils!

    Alban: Je pense que tu soulèves 2 points importants. Tout d’abord, le fait qu’il est possible de faire beaucoup de choses gratuitement et/ou sans consommer beaucoup. J’essaie d’en faire l’inventaire ici ou là sur ce blog, mais je serai sans doute confronté à de nouveaux challenges! Ensuite, le fait qu’il me faudra informer mes proches de cette expérience: une bonne communication sera donc essentielle.

    Jean-Philippe: Je m’efforcerai de « faire le reporting » de mon expérience. En tous cas au début et à la fin, et – si j’ai des choses à dire – au milieu du mois.

    Cyrille: Ok pour consommerdurable! Je te laisse le choix des armes (un ou plusieurs articles, dans le forum ou pas, etc.) et me tenir au courant de ta décision! Tes remarques me confortent dans l’idée d’une typologie qui pourrait être créée après l’expérience. Mais je n’en dis pas plus, attendons déjà d’avoir commencé!

  5. AvisLambada dit :

    Ce qui serait intéressant de savoir c’est: concrètement, qu’est ce que tu bannis ?

  6. Julien dit :

    AvisLambda: Pour l’instant, je m’interroge! Ce que je pense bannir durant ce mois d’avril c’est l’achat de livres, d’habits, de jeux, de dvd, ou encore de journaux.
    Je pense également pouvoir éviter d’acheter de la nourriture « inutile » (grignotage, etc.).
    Pour ce qui est des loisirs, je pense comme on me l’a suggéré de m’orienter vers des formes gratuites et qui n’entraîne pas ou peu de consommation d’énergie.

    La liste est longue, et je ne crois pas pouvoir en faire le tour avant d’avoir vraiment commencé. Par contre, je suis sûr que je trouverai de nombreuses réponses lorsque je serai dans le vif du sujet.

  7. Germain dit :

    Hello Julien,
    Voila une idée très intéressante. Je suis certain que ce qui va émerger de cette expérience va être totalement surprenant et révélateur pour un grand nombre.
    Ça va te demander de l’observation, du calme, un certain courage et une rigueur. Bref, une mise à l’épreuve, mais la prise de conscience en vaut la peine.
    Je suis preneur pour te suivre, à la condition que tu sois prêt à jouer le jeu et d’accepter tes limites pour mieux les dépasser. Car c’est le chemin qui va devenir ton expérience et non le but.
    Au plaisir (qui n’en sera peut-être pas un pour toi)

  8. Michèle dit :

    Bonjour, tu pourrais aussi consommer différemment. Par exemple pour les produits d’hygiène corporelle, du ménage, la nourriture : faire toi même un maximum, acheter local, prendre ton vélo plutôt qu’un vieux scooter qui doit polluer un max …
    Vois si ta motivation va aussi loin, à mon avis ça vaut la peine de faire le test pendant un mois aussi dans cette optique.

  9. Julien dit :

    Germain: Je vais m’efforcer d’être le plus précis et transparent possible. Je pense que cette expérience – privative en quelques sortes – ne sera pas trop difficile pour moi car j’ai l’habitude de vivre de peu, mais risque de l’être davantage pour mes proches. Tout particulièrement pour la jeune femme qui partage ma vie! Je me contente de peu en ce qui me concerne, mais j’ai l’habitude de ne pas compter lorsqu’il s’agit de mes proches. Là encore, l’aspect social va être au centre de la difficulté.

    Michèle: Effectivement, les alternatives risquent bien d’occuper une place importante dans cette expérience. Je vais essayer de me renseigner un maximum pendant le mois de mars pour préparer au mieux le mois d’avril!

  10. LaLi dit :

    « le petit-déjeuner, le dîner et le souper. »

    Dîner ET souper?

    On est déjà loin de la consommation 0…

    Bon courage quand même : )

  11. Michèle dit :

    J’ai en préparation un article sur « comment fabriquer vous-même votre lessive au savon de Marseille ». Je te ferai suivre le lien dès qu’il sera prêt, promis! Pour le dentifrice tu peux déjà réduire de moitié la « portion habituelle » le brossage consciencieux (au moins 2′ deux fois par jour) compte plus que le dentifrice.
    Fais le pain toi même: voici une recette simple et rapide: http://telematin.france2.fr/?page=chronique&id_article=14861
    A bientôt pour d’autres « trucs » !!

  12. Julien dit :

    LaLi: Serait-ce un problème de compréhension dû à mes locutions helvètes? Ou penses-tu que trois repas dans une journée, c’est trop?

    Michèle: Merci, c’est avec plaisir que je vais étudier tout ça!

  13. Mama Zen dit :

    Hi hi, c’est super comme idée ça me fait penser à mes concours dépenses zéro des mois de janvier et février🙂 en mars, c’est fast-food zéro le concours…

    J’aime ton idée, et comme Alban l’a dit au début c’est tout à fait jouable de sortir avec des amis sans consommer. J’avais une amie qui l’a fait, et bon ici dans plusieurs bars ou restos tu peux avoir un pichet d’eau gratuit (pas obligé d’acheter de l’eau embouteillée que tu dois payer), donc elle demandait simplement à ses amis de lui commander un pichet d’eau en meme temps que leurs consommations (parce que pour le serveur, ce n’est pas payant apporter un produit gratuit on s’entends…), et de fait on lui évite un déplacement en l’incluant dans une commande payante.

    Si ça peut t’inspirer, dans mon cas, ma liste de postes de dépenses obligatoires était:

    Épicerie (comptant les lunchs et les collations pour le travail): 5$ par personne par jour, ce qui est assez serré
    Loyer
    Électricité
    Cable, internet
    Laisser-passer mensuel de bus
    Assurances diverses (que l’on ne peut suspendre de toutes façon)
    Paiement de mes dettes
    Frais de garderie pour mes enfants (dur à éviter!)
    Frais pour les activités obligatoires des enfants et les miennes(leurs mensualités au club de gym, pas évitable non plus)

    Dépenses évitables:
    Café acheté dans une brulerie
    Collations achetées au resto
    Lunchs au resto
    Sorties payantes (cinéma, bar, etc.)
    Vetements (on n’en manque pas!)
    Chaussures, sacs à mains, produits de soins perso ces milles et uns petits pots de produits!!! (un gros vice chez moi)
    Revues à potin (comble de l’inutile considérant que j’ai internet!)
    Mobilier, articles de décoration

    Et j’en oublie plein! Probablement parce que depuis ces concours j’ai cessé d’en acheter à tout vent!🙂

    Honnetement, je suis convaincue que tu sortiras de cette expérience changé et que tes habitudes ne seront plus les memes par la suite, meme si tu ne maintiens pas une consommation 0.

    Bonne chance dans ton défi!

  14. Renanito dit :

    La viande ! Si tu souhaites réduire ton impact sur l’environnement, et moins consommer indirectement (eau, céréales et légumes, transport, conditionnement,…), c’est la viande qu’il faut réduire (idéalement bannir pendant ce mois) !

  15. Nicolas dit :

    Il me semble que vous ne parlez pas de l’abonnement téléphonique mobile mensuel.
    Il serait intéressant d’en profiter pour réduire ce budget. Par exemple, si en moyenne le téléphone mobile vous coûte 40 euros, pourquoi ne pas décider de ne pas consommer plus de 30 euros durant le mois d’avril ?

    En tout cas, c’est une excellente initiative que je vais suivre de près.

  16. Julien dit :

    Mama Zen: Oui, c’est amusant, j’ai vu ton article (via Twitter) peu après avoir écrit celui-ci! Je le dis toujours: les grands esprits se rencontrent!
    En tous cas, merci beaucoup pour tes listes, elles sont sources d’inspiration. J’ai vraiment un gros travail de préparation qui m’attend pour ce mois d’avril!

    Renanito: C’est juste. Je ne suis pas sûr de pouvoir supprimer la viande, mais je vais en tous cas faire en sorte de me concentrer sur le poulet, qui a moins d’impact, et sur les substituts.

    Nicolas: J’en parle tout au début, mais c’est vrai que je ne fais pas de différence entre fixe et portable (pour la simple raison que je n’ai qu’un portable). Mais c’est une bonne idée, je vais essayer de réduire ma consommation à ce niveau également. Merci pour la suggestion!

  17. fabianalto dit :

    Initiative intéréssante
    Pourquoi en avril ?
    Quelque soit tes objectif ?
    Je pense que cette expérience te permettra de découvrir des partie de toi que tu ignore.
    J’espère que tu nous partageras cette aventure.
    courage! et bon entrainement!
    PS
    tu est entrain de cassé la baraque a sarko ?
    et a la relance?🙂

  18. Juliette dit :

    … et dans ma liste précédente – où je me suis trompée de poste, pardon –
    je nomme les douches, mais l’eau en général… en privilégient le lavage des mains le plus souvent possible, sans laisser le robinet ouvert pendant le lavage, l’eau froid qui se trouve dans les tuyauteries sera utilisé, breee ! l’électricité également est une source d’économie remarquable !

  19. Julien dit :

    fabianalto: En avril parce que…c’est le mois prochain! Pas vraiment de raison précise à ce choix de date. Pour ce qui est de mes objectifs, il s’agit avant tout de voir concrètement ce que donnerait une façon de faire extrême telle que celle-ci; et à partir de là, décider de pratiques, d’attitudes qui soient un peu plus « soft » mais qui seraient tout de même un changement par rapport à mon mode de fonctionnement actuel.

    Juliette: Pas de soucis pour cette petit confusion, j’avais bien compris (pour ceux qui auraient raté le commentaire intéressant de Juliette, c’est ici: https://simplifierpourdurer.wordpress.com/2010/02/15/le-poser-sur-la-table/). Je vais effectivement me pencher sur ce type d’économies, mais il y a un problème: comment vais-je pouvoir quantifier précisément les économies effectuées ainsi? Je n’ai pas de factures détaillées.

  20. Juliette dit :

    Pour l’électricité, tu peux noter ta consommation sur 2/3 jours sans « privations », et ensuite ta consommation dans le même laps de temps, avec la parcimonie installée.
    Pour l’eau, tout dépend du fournisseur et surtout si tu n’a pas l’eau collective. En principe la consommation est indiquer sur les factures. Tu eux lire comme l’électricité, le compteur.

  21. Anne-Sophie dit :

    Bonjour Julien,
    Je découvre ton blog via celui de Cyril de consommer durable, et j’aime beaucoup ta démarche, bon courage!
    Sais tu que Colin Beavan, à l’origine du blog No Impact Man, est en France jusqu’au 15 mars pour la sortie du livre tirée de son expérience. Je pense que cet ouvrage t’intéressera grandement:-)
    A bientôt!

  22. Julien dit :

    Juliette: Pas sûr d’avoir accès au compteur, il faut que je voie avec ma propriétaire!

    Anne-Sophie: Bienvenue et merci! J’ai entendu parler de ce Colin Beavan 2 jours après avoir posté cet article! Je me doutais bien ne pas être le seul ni le premier à avoir eu cette idée, mais j’ai été agréablement surpris de découvrir cette « source d’inspiration »!

  23. Social comments and analytics for this post…

    This post was mentioned on Twitter by Juliengoy: « Consommation 0 », quelques pistes…: http://wp.me/pB67B-7w

  24. julienvachon dit :

    t’es très courageux, moi je fais ça uniquement quand j’ai des besoins important le mois suivant.

  25. Julien dit :

    Julien: je ne vais pas cacher que les quelques dizaines de francs que je vais pouvoir économiser ainsi ne seront pas de trop! Mais il est vrai que ma motivation est avant tout orientée « développement durable » et que c’est une expérience plus qu’un besoin.

  26. julienvachon dit :

    Tout comportement est motivé =) mais c’est bien que tu fasses ça

  27. […] minimaliste: kick-off! Comme promis dans un article précédent, je lance pour ce mois d’avril une expérience de consommation minimaliste. Il s’agira […]

  28. […] minimaliste: être durable et rester civilisé? Après 2 semaines d’expérience, il est temps de faire un petit bilan intermédiaire. Le moment est particulièrement bien choisi, […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Twitter

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
%d blogueurs aiment cette page :