Simplifier pour durer

Icône

Le développement durable simplifié

Voyage à Venise: une expérience durable

J’étais à Venise entre Noël et Nouvel-An. Si j’ai apprécié la ville pour les aspects touristiques classiques (culture, cuisine, etc.), je l’ai aussi appréciée pour une raison écologique: l’absence de voitures sur les îles.

Quel bonheur de passer 4 jours sans en voir une seule! Toutes les voitures sont parquées à l’entrée de l’ile (nous sommes pour notre part venus en train) et à l’intérieur on se déplace à pied ou en bateau.

A quand pareille situation dans d’autres grandes villes d’Europe? Bien sûr, on me dira que ce n’est pas la même chose, qu’il n’y a pas de canaux à Genève ou qu’aucun Parisien ne veut aller au travail en gondole (encore que…). Mais tout de même, on peut tirer quelques généralités simples du cas de Venise:

  • Parquer les voitures hors de la ville.
  • Instaurer les transports publics comme unique moyen de se déplacer en ville.
  • Penser les services publics en minimisant l’usage de leurs propres flottes de véhicules (poubelles, postes, etc.)

Est-ce vraiment si compliqué que ça?

Classé dans:Autre, Personnel

2 Responses

  1. almarea dit :

    Il y a Zermatt en Suisse qui est quand même plus ou moins sans voiture =) (électriques pour transport public et autre)

  2. Julien dit :

    Exact! Et je suis allé il y a environ un mois à Saas-Fee, c’était pareil. Ils ont des petits taxis électriques. C’est un vrai plaisir de déambuler dans les rues sans voitures!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Twitter

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
%d blogueurs aiment cette page :