Simplifier pour durer

Icône

Le développement durable simplifié

Développement durable: un peu de bon sens, par pitié!

Hier, j’ai dû me rendre dans une sorte d’agence de voyage pour y retirer un billet de train. Lorsque je suis arrivé, 2 des 4 guichets étaient libres. Je me suis naturellement dirigé vers un de ceux qui étaient libres. On m’a renvoyé de manière assez sèche en me signifiant que je devais prendre un ticket à la machine. Je suis donc retourné à la machine et ai pris mon ticket. Immédiatement, une lumière s’est allumée, accompagnée d’une petite sonnerie, m’indiquant que c’était au tour de mon numéro d’attente ainsi que le guichet vers lequel je devais me diriger. En l’occurrence, le même que celui où je m’étais rendu. J’ai pris mon billet et suis reparti.

Je comprends très bien que pour des raisons de comptabilité ou que sais-je, il est plus simple pour eux de répertorier les clients à l’aide d’un tel système. J’accorderai tout aussi volontiers que la quantité de papier et d’énergie utilisée pour tout cela n’a rien d’énorme.

Mais tout de même.

Sur le principe, ça me gène. Pourquoi n’aurais-je pas pu rentrer dans cette agence à moitié déserte et trouver un guichet sans avoir à prendre un ticket, ni que plusieurs appareils électroniques ne soient branchés en permanence pour me dire dans quel guichet libre je dois aller? Il y a une aberration – légère certes – à tout cela. Un tout petit peu de bon sens et de naturel feraient le plus grand bien.

Classé dans:Autre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Twitter

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.
%d blogueurs aiment cette page :